Tendances : 12 éléments médias/numérique de cette semaine

Les transformations en cours dans le monde du numérique et qui mettent en scène les différents acteurs de l’information et de la technologie, ne cessent de s’accélérer chaque jour. Fusions et acquisitions, diversification des offres et services, tentatives de pénétration d’autres niches, tout une kyrielle de stratégies et de pratiques des géants du numérique se déploie systématiquement. Dans la même perspective, une compétition et collaboration hybridées entre d’une part ces GAFAs et les éditeurs de contenu de l’autre, fait sens, notamment du côté des médias. Ces derniers, se lancent désormais dans la course à l’utilisation efficiente des technologies nouvelles telles que l’intelligence artificielle pour plus d’efficience dans leurs missions. De leur côté, les GAFAs ne cessent de rendre les frontières entre production, intermédiation, diffusion de l’information poreuses, en acquérant de plus en plus des structures productrices d’informations mais aussi en favorisant la production de contenus sur leurs plateformes. 

Plateformes, portails, réseaux sociaux, applications de messagerie et médias se mélangent pour parfois ne former qu’une entité. Les tendances de cette semaine traduisent elles aussi cette optique.

Découvrez les tendances de cette semaine qui sont cette fois au nombre de 12.

  • La multinationale américaine et géant du Net Apple a procédé à l’acquisition de la plateforme d’abonnement Texture qui offre un accès à plus de 200 magazines. Cette acquisition traduit la volonté d’Apple de mieux se positionner en tant qu’intermédiaire de l’information, qui pourra ensuite utiliser un modèle payant d’abonnement pour toutes ces sources. Cette acquisition permet la firme de mettre la main sur l’information écrite et magazine après Apple musique.
  • Le paradoxe  «Your time on Facebook», la fonctionnalité qui permet de contrôler le temps de connexion, continue. Facebook veut encourager la déconnexion  et devient maladie et remède en même temps, « Your time on Facebook » veut faire prendre conscience aux utilisateurs de leur degré d’addiction par le biais de données chiffrées sur leur temps de connexion. Ce qui est un paradoxe quand on sait la multiplication des initiatives de Facebook pour plus et mieux capter l’internaute.
  • Amazon se lance dans la Santé et menace l’industrie pharmaceutique: Selon le Wall Street Journal,  le géant qui a fait l’acquisition de PillPack la plateforme de pharmacie simplifiée devient une menace sérieuse pour l’industrie pharmaceutique qui peut créer à cette dernière des pertes de l’ordre de plus de 400 milliards à son profit. Grâce à cette acquisition, ce monstre du commerce électronique peut expédier des commandes d’ordonnances partout en remplacement des pharmacies traditionnelles.
  • Fusion-acquisition toujours: Les autorités de la concurrence américaines ont demandé  à Disney de céder 22 chaînes locales sportives  pour lever les inquiétudes de concurrence déloyale et obtenir leur accord dans les procédures de rachat du groupe Fox.
  • La BBC lance une application concurrente de Spotify et d’Apple Music pour mieux se positionner sur l’industrie musicale. Après la réalité virtuelle et la coupe du monde en 4K, le média disposant d’un segment en recherche et développement s’oriente de plus en plus des activités-plateformes pour plus de diversification de son modèle économique. BBC semble faire le chemin inverse des GAFAs  en entrevoyant de concurrencer les plateformes sur leurs cœurs de métier.
  •  La nouvelle politique d’utilisation de Twitter arrêtera-t-elle la fraude d’influenceurs ? Une question que se pose Digiday suite à la décision de Twitter de lutter contre les compte de spam. Les nouveaux utilisateurs devront être vérifiés par adresse e-mail ou numéro de téléphone. Ce procédé n’est pas nouveau mais devient intensifié et pourrait toucher les spécialistes en marketing d’influence sur le digital. Cette politique de Twitter fait suite au scandale Devumi,un accélérateur d’influence digital qui en réalité créait et vendait de faux followers selon le New York times. Face aux pratiques de détournement des professionnels des réseaux sociaux, l’efficacité de cette intensification n’est pas assurée pour lutter contre les milliers de comptes robots présents sur Twitter.
  • Mark encore lui! La patron de Facebook, ayant aussi acquis Instagram lance avec ce réseau Instagram Lite disponible sur Anrdoid et Google Store et offre la possibilité d’ajouter de la musique aux stories désormais.
  • Snapchat teste un modèle pour suivre Youtube et l’IGTV d’Instagram. Après un test évoqué lors de la conférence VidCon, Snap affiche une volonté de rémunérer les créateurs sur son application grâce aux publicités générées. Ce modèle en test avec un onglet qui serait dédié aux vidéos de créateurs originaux est une bonne nouvelle pour les « Youtubeurs », créateurs autonomes et originaux de vidéos attractives, qui voient maintenant en Instagram et Snapchat d’autres plateformes pour partager leurs contenus et tenter de les monnayer.
  • Pour ceux qui doutaient encore de l’usage de la réalité augmentée en journalisme, le New York Times a mené une enquête avec des scientifiques sur une attaque chimique supposée à Douma en Syrie. Cette illustration ne fait pas l’ombre d’un doute sur le fait que cette technologie révolutionnera certainement le journalisme d’investigation. Découvrez l’utilisation de l’AR pour une enquête journalistique effectuée par la NYT.
  • Découvrez également comment Xinhua News Agency, l’agence Chine nouvelle compte intégrer l’IA dans ses rédactions pour plus de précision dans la collecte, le traitement et la diffusion de l’information selon le Columbia Journalism Review.

Retrouvez toutes ces tendances et bien d’autres sur les LIENS VAGABONDS de Méta média.

Reply