Rédaction web: les conseils de l’écrivain américain Stephen King

Né 1947 et devenu rapidement célèbre pour ses romans d’horreur, l’écrivain américain Stephen King est un auteur prolifique. À son actif, une centaine de romans et de nouvelles.  Parmi ses oeuvres, il y a notamment “On Writing”, ouvrage dans lequel il parle de l’art de l’écriture. On y déniche quelques conseils utiles aux blogueurs et rédacteurs web.

Avoir un lecteur idéal

Le lecteur idéal de Stephen King, ou plutôt sa lectrice idéale, est sa femme. Il imagine ses réactions quand il rédige un certain nombre de passages, en fonction de ce qu’il souhaite : le rire, la surprise, la peine, etc.

Pour Stephen King, tout rédacteur devrait avoir un lecteur idéal, afin de rédiger des textes réellement originaux, susceptibles de toucher le public. Ce lecteur idéal peut être une épouse comme dans son cas, un ami ou encore un parent…

Avoir un style simple

L’écrivain recommande l’honnêteté. Inutile selon lui d’utiliser des termes que l’on ne maîtrise pas, si son vocabulaire est peu fourni. Il conseille par ailleurs d’utiliser la voix active (« Jean porte la chaise » et non « La chaise est portée par Jean »). Enfin, il proscrit l’utilisation des adverbes. Du moins, il en recommande l’utilisation limitée.

Écrire d’un trait

Afin d’éviter le risque de perdre des idées, il recommande d’écrire d’un trait, sans tenir compte des erreurs de syntaxe ou d’un mot oublié. La première écriture devrait se faire de manière brute, sans fioritures. Une fois cette étape validée, un deuxième passage peut alors être appliqué. Celui-ci permettra de nettoyer le texte de ses portions inutiles, de trouver une meilleure formulation pour certaines tournures ou des termes plus indiqués pour mieux exprimer sa pensée.

Laisser reposer, faire relire

Stephen King propose également de laisser reposer six semaines un livre avant de le reprendre avec un œil neuf. Ces délais ne sont pas transposables au blogging, surtout pour les articles liés à l’actualité. Pour les articles de fond, c’est une idée à adapter et tester. L’auteur évoque également la relecture par des personnes critiques mais bienveillantes.

Faire des recherches

La recherche pour un blogueur ou un rédacteur web revient à identifier ce qui a déjà été publié sur un sujet. Il faut cependant se garder de faire intervenir trop tôt cette phase, car elle peut orienter votre point de vue ou vous décourager. Il est préférable de commencer par écrire son article puis de chercher d’autres articles. La recherche sert principalement à détecter d’éventuelles inexactitudes dans son propre article et à offrir des lectures complémentaires à ses lecteurs.

Tiré de « Produire du contenu : leçon de Stephen King aux blogueurs (et autres rédacteurs) », sur le blog Choblab.

No Responses - Add Comment

Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.