Mozilla teste un nouvel outil de sécurité

Mozilla Firefox continue à prendre des initiatives qui semblent aider ses utilisateurs à se protéger de la guerre des données en cours sur Internet. Dans ce sillage, la fondation multiplie les collaborations avec des structures qui travaillent sur la sécurité des données personnelles, pour rassurer l’internaute et attirer plus d’utilisateurs vers son interface.  Après l’innovation de la connexion en mode « super privé » qui est train d’être développée avec Tor, cette fois-ci c’est avec  HaveIBeenPwned.com (HIBP) que Firefox travaille.

HIBP est un service exploité par Troy Hunt, l’un des experts et blogueurs de sécurité les plus renommés et les plus respectés au monde. Troy est surtout connu pour le service HIBP, qui comprend une base de données d’adresses e-mails connues pour avoir été compromises et avoir fait l’objet de violations de données, à travers des brèches de sécurité exploitées par des sites et robots. Firefox veut, à travers ce partenariat, être en mesure de vérifier les utilisations de certaines des données de connexion. 

L’idée de ce nouveau projet est donc de protéger les utilisateurs de la fuite de leurs données, notamment de leurs traces de connexion, en leur proposant un moniteur qui les aide et les oriente pour la sécurisation toutes leurs adresses courriels.

Firefox Monitor compte renforcer les utilisateurs en matière de confidentialité et de traitement de leurs adresses mails avec une méthode de « partage de données anonymisée » selon le billet de Firefox à ce sujet .

Cette fonctionnalité étant encore en phase test, Firefox compte inviter environ 250 000 utilisateurs (principalement aux États-Unis) à l’essayer avant de voir si elle mérite d’être généralisée. 

Notons que dans ce partenariat, Cloudfare est aussi associé, pour assurer l’anonymisation. 

Pour plus de détails techniques sur ce projet cliquez ICI
Source: Mozilla Future Releases

Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.