Les contenus courts : les formats qui ont assurément la cote.

Nous avons traduit de l’anglais, pour vous, cet article de Livemint qui explique comment les contenus courts sont devenus incontournables… Bonne lecture.

Les vidéos courtes de 1 ou 2 minutes, les tweets de 140 caractères ou les « memes » et GIF ont ouvert la voie. Les articles résumés en 60 mots aussi. Les contenus courts (ou raccourcis) ont déjà commencé à évoluer et à dominer l’espace des contenus.

Nous consommons du contenu et des informations depuis belle lurette. En ce qui concerne les informations, cela a commencé par les journaux (qui faisaient appel à la vue) et ensuite la radio (basée sur l’ouïe). Plus tard est apparue la télévision qui utilisait ces deux sens.

L’évolution a continué avec l’apparition d’Internet qui complètement changé l’espace du contenu en fusionnant tout en une seule plateforme. Aujourd’hui grâce aux smartphones, nous avons accès à ces contenus 24h/24 et 7 jours/7.

Avec plus de 300 millions d’utilisateurs, le mobile a complètement écarté les formats papier et télévisé en termes de plateforme multimédia. Il est prévu que le nombre de smartphones ayant cette capacité multimédiatique augmente de façon exponentielle et cela ouvrira une nouvelle ère de création et de distribution de contenu, et même de monétisation.

De plus en plus, nous voyons des journaux, des chaines de télé et des stations de radio se concurrencer pour être présents sur les contenus offerts par les plateformes mobiles multimédia. Dans le même temps, de nombreux nouveaux contenus sont en train de voir le jour et cela affectera certainement l’écosystème des contenus.

Nous savons tous que la durée d’attention des personnes diminue continuellement. De ce fait, le contenu court émergera probablement comme étant le principal moteur de la consommation de contenu sur mobile, ce qui n’a jamais été le cas dans le monde des journaux, de la radio et de la télévision.

Nous pouvons déjà en voir une préfiguration dans le monde mobile. Vidéos courtes de 1 ou 2 minutes, tweets de 140 caractères, memes, GIF, informations de 60 mots, le contenu abrégé a déjà commencé à évoluer, voire à dominer la sphère des contenus.

Bien que l’on ne puisse pas prédire le futur avec précision, il est certain que les contenus courts (ou abrégés) règneront sur l’industrie.

 

Azhar Iqubal (PDG de Inshorts, une application mobile indienne de contenus courts)

 

  • 50%
    Créativité - 50%
  • 20%
    Equipe - 20%
  • 30%
    Budget - 30%

Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.