Le management interculturel en quelques mots

Les start-up africaines sont souvent confrontées à la multiculturalité. Les

associés peuvent être de pays différents, parfois de cultures différentes de celles des investisseurs, ou de celles des différentes cibles que les startups souhaitent atteindre. Il est important de connaître et d’intégrer les notions de multiculturalité pour une meilleure harmonie. Un article de Harvard Business Review  nous présente le “modèle africain” de management.

[…Le management comme une manifestation de l’essence de la société.

La structuration des rapports sociaux, économiques et politiques autour des groupes, au sens le plus large, et ethniques en particulier fait de l’Afrique sub-saharienne une société foncièrement communautaire. Mais attention, quiconque entendra la notion de « communauté » dans le contexte africain comme synonyme de « communautarisme » tel qu’il anime les débats dans les pays du Nord se méprend sur son essence. En effet, la solidarité, qu’elle soit de conviction ou instrumentale – acceptée ou subie, induite par la vie en communauté en Afrique sub-saharienne est au centre d’un ensemble de valeurs, normes, codes qui influencent profondément les jeux de pouvoirs, les pratiques organisationnelles, les schémas cognitifs et les modalités de communication…]

Le management africain expliqué aux néophytes – HBR

Existe-t-il un mode de management africain? Dans ce débat, le monde des affaires et celui des académiques se sont toujours affrontés sans qu’un réel consensus émerge. Cependant, force est de constater que bon nombre de dirigeants locaux et expatriés apprennent à leurs dépens que ce qui est communément admis hors d’Afrique …

  • 30%
    Créativité - 30%
  • 60%
    Equipe - 60%
  • 10%
    Budget - 10%

Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.