Le growth hacking ou comment maximiser les gains d’une jeune pousse avec peu ou sans argent

Les porteurs de projet n’ont très souvent pas le choix : ils doivent croître vite avec peu de moyens. L’innovation naissant de la nécessité, certains d’entre eux ont pensé à des astuces peu coûteuses et futées pour faire grossir très rapidement le nombre d’utilisateurs d’un service. Il s’agit du « growth hacking », qui est bien expliqué dans cet article du Journal du Net

[Le « Growth Hacking » est l’un des buzzwords des deux dernières années. En bref, il s’agit de mettre en oeuvre des techniques imaginatives afin d’actionner de nouveaux leviers de croissance. Les exemples cités sont toujours un peu les mêmes :

Dropbox a mis en place un programme permettant à ses utilisateurs d’obtenir 500 Mo d’espace gratuit pour chaque ami qui installe Dropbox, jusqu’à une limite maximale de 16 Go]

  • 30%
    Créativité - 30%
  • 10%
    Equipe - 10%
  • 60%
    Budget - 60%

Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.