Google annonce la fermeture de son réseau social Google+

Avec le lancement en 2011 de Google+, le géant américain affichait l’ambition d’imposer son réseau social comme une alternative à Facebook. Pari manqué, car le réseau social de la firme de Mountain View n’a jamais réussi à réellement trouver son public.

Cette fermeture fait suite à la découverte d’une faille de sécurité qui a exposé les données personnelles de 500.000 utilisateurs. Cette faille détectée – et réparée – en mars 2018, a précipité la fin du réseau social, comme le précise l’annonce faite dans un billet de blog daté du 8 octobre 2018.

Une demi-surprise

L’annonce de la fermeture de Google+ n’est pas tout à fait surprenante. Durant ses sept années de vie, le service a eu du mal à attirer et fidéliser les utilisateurs, malgré le lien imposé entre le réseau social et les autres services proposés par l’entreprise. Si cette stratégie a permis de grossir les chiffres du réseau social, elle aurait également engendré une certaine résistance de nombreux utilisateurs qui refusaient de se soumettre à cette injonction de Google. L’entreprise a fini par dévoiler des chiffres en décalage avec ceux affichés par les autres réseaux sociaux populaires: 90% des sessions sur Google+ durent moins de 5 secondes !

Cette fermeture concerne uniquement la version grand public de l’application qui fermera officiellement ses portes en août 2019. D’ici là, ses utilisateurs recevront un accompagnement de la part de Google afin notamment de sécuriser leurs données personnelles.

Si vous souhaitez récupérer vos données avant la fermeture définitive de Google+, vous pouvez utiliser l’outil Google TakeOut, qui permet de télécharger les stockées dans toutes les applications de Google.

Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.