Si les médias classiques sont un peu partout à la traîne et ne parviennent pas à s’arrimer à la locomotive du numérique de manière générale et surtout en Afrique Francophone, la presse française commencent à établir de véritables modèles d’affaires à partir de ventes ou d’abonnements en ligne.

Un article de l ‘AFP signé Taimaz SZIRNIKS:

Journaux et magazines ont encore vu leurs ventes diminuer en 2017 mais les grands quotidiens nationaux ont réussi à enrayer cette baisse grâce au numérique.

L’an dernier, les ventes de titres de presse grand public ont baissé globalement de 3,1%, après un recul de 3,2% en 2016 et 3,8% en 2015, indiquent les premières tendances diffusées jeudi par l’Alliance pour les chiffres de la presse et des médias (ACPM).

La vente des versions numériques en format PDF a parallèlement bondi de 42,3% et la fréquentation des sites et applications mobiles de presse a crû de 11,2% (contre 6% en 2016), avec une hausse marquée sur les mobiles et tablettes (+29,5%). Au total, plus de 100 titres de presse sur 800 analysés par l’ACPM ont vu leur ventes augmenter.

« Dans cette année de forte actualité, la presse quotidienne nationale a renoué avec une hausse de la diffusion, qu’on n’a pas connue depuis le début des années 2000 », a déclaré à l’AFP Philippe Rincé, directeur général Diffusion de l’ACPM.

Lire la suite de l’article ICI