Des comptes vérifiés pour les community managers sur Facebook

Dans la foulée du scandale de Cambridge Britannica, Facebook multiplie les initiatives pour démontrer sa bonne foi, assainir et rendre transparent l’environnement du réseau social. Les animateurs de communauté (ou community managers) vont notamment faire vérifier leur identité auprès de Facebook pour continuer à pouvoir gérer les pages. Ce procédé de certification initié touche également les annonceurs qui diffusent des publicités sur leurs pages.

La certification des comptes qui met l’accent sur la confiance accordée à son titulaire, déjà existante sur Twitter, permettra ainsi à Facebook de parfaire ses règles de fonctionnement pour les professionnels des réseaux sociaux. Facebook indique que « les personnes qui gèrent des pages suivies par de nombreuses personnes devront être vérifiées. Si elles ne le font pas, elles ne seront plus en mesure de publier du contenu avec leur page Facebook ». Le réseau social n’indique pas à partir de combien de fans cette procédure sera requise.

Le process pour obtenir un compte certifié est disponible ici. Pour obtenir le badge bleu qui authentifie une page ou un profil d’une personnalité publique, société de médias ou marque, un formulaire doit être rempli

Pour Facebook la certification permet surtout de lutter contre les faux comptes, créés uniquement pour administrer des pages.

Une partie des annonceurs concernée

La certification sera aussi une obligation pour les pages populaires. Les annonceurs qui diffusent des « publicités sensibles » (issue ads) devront transmettre leurs informations d’identité et de localisation. Après vérification, Facebook décidera de l’octroi ou non d’une autorisation. Les « publicités politiques » ou d’autres « publicités sensibles » non encore spécifiées feront l’objet d’une attention toute particulière.

Pour les publicités politiques, un label « Political Ad » sera affiché, tout comme le nom de l’annonceur qui a financé cette publicité (Paid for by…). Ce processus sera d’abord mis en place aux USA, au printemps.

La fin des publicités cachées

Enfin, Facebook deux mesures relatives à la publicité sont annoncées par Facebook pour accroître la transparence. Dans un premier temps, il sera possible de regarder les autres publicités diffusées par un annonceur, même si vous n’êtes pas dans la cible. Cette fonctionnalité déjà testée au Canada devrait être déployée en juin dans le monde entier. Elle concerne toutes les formes de publicités.

En second lieu, le géant des réseaux sociaux compte mettre en place un service d’archive permettant de rechercher des publicités politiques, également en juin. Vous pourrez ainsi accéder à toutes les publicités politiques, connaître les montants investis et l’audience touchée par chaque publicité.

SOURCE

Reply