De nombreux pays d’Afrique demandent de plus en plus de données sur leurs citoyens à Facebook, Google et Twitter

Depuis 2013, un certain nombre de pays africains font des demandes importantes d’informations sur leurs citoyens à Google, Apple et Facebook. C’est la conclusion d’une recherche établie sur 3 ans par les équipes de la Collaboration on International ICT Policy for East and Southern Africa (CIPESA), un organisme qui analyse les politiques numériques des pays concernés.

Le détail de ces requêtes dans cet article de Mashable.

Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.