Changement d’algorithme de Facebook: Comment les médias numériques s’adaptent pour rester visibles

Depuis Janvier 2018 où Facebook a changé son algorithme, donnant ainsi la priorité aux actualités familiales, des proches, amis ou connaissances, notamment en testant le « fil explorer » , les médias en ligne ont, pour la plupart, subi des pertes d’audience considérables. Cette tendance est d’ailleurs confirmée par  Chartbeat, mi-février, commentés par Digiday : qui montre que le trafic apporté aux éditeurs par Facebook a baissé au niveau mondial depuis début janvier. Google est ainsi devant Facebook. Les impacts de ces changements d’algorithmes de Facebook, déplorés par les acteurs des médias en ligne, qui pour partie dépendent de ce réseau social pour être présents et générer du trafic sur leurs sites, conduit à l’adoption de stratégies ces éditeurs.   

  • Inciter les abonnés à cliquer sur « Voir en premier » sur la rubrique d’abonnement aux pages

Pour éviter qu’ils ne soient relégués aux oubliettes et subissent une forte chute, les médias essaient d’inciter leurs suiveurs de les privilégier sur leur fil d’actualité. Ils les encouragent à cocher une option sur leur fil pour qu’ils soient davantage vus, une technique utilisée par plusieurs médias. L’astuce consiste

  • Davantage de contenus multimédias et interactifs

Les médias cherchent aussi à augmenter le nombre de leurs posts par jour. Certains ont aussi mis en place des groupes fondés sur des affinités, des centres d’intérêt. Plus spécifiquement, les médias essaient de tisser des liens plus sociaux avec leurs publics, privilégiant ainsi les articles ou les photos suscitant des interactions, les « j’aime », etc. avec les lecteurs. Il n’est pas un secret que plus il y’a de « j’aime » ou qu’un article est commenté, plus il remonte sur le fil d’actualité et est susceptible d’être vu.

De même, les médias numériques essaient aussi de développer des contenus vidéos, mieux exposés sur le réseau social.

  • Achat de publicité sur les articles

Autre stratégie : l’achat de publicité sur des articles pour pousser certains papiers auprès du public afin de développer les abonnements notamment.

  • Une diversification et un renforcement de sa présence sur les réseaux sociaux autres que Facebook

Etant donné que le géant du Net cherche de plus en plus à rentabiliser son interface, via les liens sponsorisés, les articles Facebook ainsi que d’autres procédés, les règles du référencement naturel  dicteraient aussi à diversifier et renforcer sa présence sur des réseaux sociaux multiples. Une stratégie digitale cohérente sur plusieurs réseaux sociaux, pourrait dans le moyen long-terme stabiliser et augmenter l’audience avec des contenus de qualité, cette fois privilégiés maintenant par l’algorithme de Google.

Ces stratégies de contournement proposés, peuvent permettre aux jeunes entrepreneurs des médias numériques, chacun en fonction de ses spécificités, de générer une audience meilleure sur Internet.

 

Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.