Ce qu’il faut éviter sous peine de voir mourir sa start-up

  • 70%
    Créativité - 70%
  • 20%
    Equipe - 20%
  • 10%
    Budget - 10%

Cet article en anglais de Laurence McCahill nous met en garde contre les méthodes à éviter et les erreurs à ne pas commettre lorsqu’on lance une startup. Nous l’avons traduit pour vous. Voici les 10 choses à ne pas faire/attitudes à ne pas avoir si nous voulons voir survivre notre projet.

  1.  Ne pas avoir de vision claire

C’est le début de toute chose ! Avoir une vision claire, savoir pourquoi nous souhaitons changer le monde avant de se lancer dans la solution que nous croyons avoir trouvé. Sans objectif clair, une start-up peut s’agiter dans plusieurs sens mais n’avancera certainement pas.

  1. Un manque de concentration

C’est l’une des choses qui minent les jeunes entreprises, elles veulent souvent faire plusieurs choses, très rapidement et au même moment. Avoir un seul objectif clair rend la communication plus facile sur ce que l’on souhaite faire et donc plus simple de toucher les personnes qui doivent l’être. A vouloir faire plusieurs choses au même moment et parler à plusieurs publics, on complexifie le message que l’on souhaite faire passer et finit par créer une entreprise complexe et surestimée.

  1. Une conception après coup

Les start-up font souvent l’erreur de ne pas penser suffisamment, concevoir clairement les services ou les produits qu’ils souhaitent “vendre”. Au delà de la mission que ces services ou produits remplissent, il est important de penser à la manière la plus “esthétique” de la présenter à ses futurs publics.

  1. Construire quelque chose dont personne n’a besoin

Premièrement assurez-vous que vous proposez un service ou un produit dont a besoin vos différents publics avant de les perfectionner. Aussi, avant de concevoir et mettre en place vos services et produits, dans une phase de découverte, observez l’environnement économique et testez vos hypothèses les plus risquées sur votre public. Vous pourrez ainsi y découvrir de potentielles opportunités et construire des produits appropriés.

  1. Rechercher des investisseurs plutôt que des clients

Ce n’est pas parce que vous avez une très belle idée que vous allez automatiquement trouver des fonds. Oubliez la recherche de fonds et trouvez un consommateur qui va payer pour votre “produit”. Ensuite un autre, puis un autre encore. Gagnez des consommateurs et les investissements viendront encore plus facilement.

  1. Beaucoup trop de paroles, pas assez d’écoute

Autant les ventes sont importantes pour une entreprise qui débute, autant la clé du succès est de comprendre les problèmes de vos consommateurs avant de leur vendre des produits. La pensée suivante de Richard Branson complète ce point : “Nous avons deux oreilles et une bouche, un bon leader est celui qui écoute beaucoup”.

  1. Lancer votre projet trop tôt ou trop tard :

Trouver le juste équilibre entre le lancement précoce et la conception et la construction de l’offre parfaite n’est pas une mince affaire. Mais cela reste la clé de la réussite pour la suite. La première version de votre projet est juste le début et non la fin. Vous devez apprendre au contact du monde réel, itérer et vous améliorer au fur et à mesure que vous avancez. Vous devez vous concentrer sur l’optimisation du produit de base avant d’y ajouter autre chose.

  1. Ne pas demander de l’aide

Il n’y aucun mal à demander de l’aide, même si certains entrepreneurs le pensent. Il existe plusieurs conseillers autour de vous prêts à vous apporter leur aide parfois gratuitement. Pourquoi vouloir faire vos propres erreurs lorsque certains y sont passés avant vous et peuvent vous accompagner sur la bonne direction.

  1. Aucun plan de croissance

Fondamentalement le but de tout porteur de projet est de trouver des “clients” pour ses produits et ainsi accéder à un “marché plus grand, ce qui induit la possibilité de croissance. L’idée ou le produit proposé, aussi bons soient-ils, ne représentent que la moitié de l’histoire. Trouver des consommateurs, gagner du terrain, et atteindre le point de croissance reste l’autre partie du voyage, dont nous n’entendons pas souvent parler.

  1. Mal embaucher

L’erreur pour les jeunes entreprises est souvent d’embaucher beaucoup trop tôt dès que les fonds sont trouvés. Elles n’ont souvent pas suffisamment réfléchi au type de personnes dont elles ont besoin. Tout comme vous ne rencontrerez pas votre future épouse dans une boîte de nuit, Vous avez peu de chance de rencontrer le bon partenaire dans une soirée speed-dating de co-fondateurs.

View story at Medium.com

Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.