AfricaPostNews: Coup de projecteur sur un média qui monte

AfricaPostNews est un site d’actualité et d’informations qui s’est rapidement imposé dans le paysage médiatique africain et qui se pose en référence sur les questions relatives au continent africain. La plateforme d’innovation dans les médias s’est rapprochée de la rédaction d’APN pour en savoir plus sur la genèse du projet, les porteurs de ce dernier, le quotidien de la rédaction et les perspectives. Monsieur John NZENZE, Responsable de la Communication s’est prêté au jeu des questions réponses.

Le MediaLabo (LML): Comment est né AfricaPostNews (la genèse du projet, comment le projet a-t-il été monté ? Les sources de financement ? Combien de temps a duré le processus de création ?) ? Quelles étaient vos motivations ?

John Nzenze (J.N.) : Africapostnews a été créé pour diffuser des informations fiables et objectives sur l’Afrique telle que vécue par les Africains, en particulier dans les pays francophones du continent. Progressivement, nous souhaitons élargir notre horizon pour couvrir les faits d’actualité, culturels, historiques des 54 pays d’Afrique ainsi que leurs perspectives. C’est dans cet esprit qu’un groupe de jeunes Africains s’est réuni pour donner forme à ce projet. Depuis son lancement, il y a 6 mois, Africapostnews n’a cessé de gagner en notoriété et en respectabilité. Africapostnews est intégralement financé grâce à un apport initial effectué par ses membres et par les revenus publicitaires générés par le site. Ce mode de financement a été retenu parce qu’il assure à notre média une totale indépendance.

LML: Parlez-nous des personnes qui font Africa Post News, l’équipe derrière le projet, quels sont les profils des initiateurs ?

J.N. : Africapostnews a été initié par deux jeunes Africains Mays Mouissi et Alex Saïzonou. Le premier est un économiste qui s’est illustré par ses analyses sur l’économie des pays africains. Le second est un entrepreneur qui depuis le Sénégal propose des services informatiques dédiés à une clientèle internationale. Aujourd’hui, l’équipe d’Africapostnews est composée d’une vingtaine de personnes originaires d’Afrique de l’Ouest et du centre et réparties sur trois continents. La force de cette équipe réside dans la diversité des profils de ceux qui la composent. Ainsi l’équipe d’APN regroupe-t-elle aussi bien des spécialistes de la finance, des professionnels du droit que des experts des questions environnementales.

LML: Vous traitez tous les aspects de l’information sur le continent africain. Comment choisissez-vous les sujets ? Comment fonctionne la rédaction de Africa Post News ?

J.N. : Le traitement de l’information sur Africapostnews se fait de deux manières. La première consiste à traiter l’actualité quotidienne conformément à nos standards de qualité et d’objectivité. La seconde consiste en un traitement analytique des sujets retraçant l’histoire, la culture et les personnages qui ont marqué l’Afrique, ceci dans le but de vulgariser et de promouvoir l’identité africaine.

 LML: Nous avons remarqué qu’il y avait beaucoup d’articles au sujet du Gabon sur APN. Comment expliquez-vous cela ?

 J.N. : Le Gabon et le Bénin sont les deux pays où Africapostnews est le mieux implanté. C’est pourquoi au lancement d’Africapostnews, le volume d’articles concernant ces deux pays était remarquable. Cependant, ce déséquilibre est progressivement corrigé et Africapostnews couvre mieux l’information de l’ensemble des pays francophones d’Afrique.

 LML: Quel est le rythme de parution des articles ?

 J.N. : Africapostnews a été créé dans le but de relayer l’actualité africaine de façon continue. Ainsi, le rythme et le volume de publication quotidien varient en fonction des principaux faits d’actualité qu’on observe sur le continent.

 LML: Collaborez-vous avec d’autres médias ?

 J.N. : Non, pour le moment nous n’avons pas de collaboration contractuelle avec un autre média. Cependant, il nous est arrivé lors de la préparation de certains sujets de croiser nos informations avec celles détenues par nos confrères. Ce travail complémentaire a pour but de livrer à nos lecteurs une information totalement fiable et vérifiée.

 LML: Six mois après le lancement de APN, quel bilan faites-vous de l’aventure ? Quelles sont vos projections pour les six prochains mois ? 

J.N. : À ce stade nous pouvons dire que les résultats déjà obtenus par Africapostnews sont au-delà de nos attentes, tant en termes de visibilité, de notoriété que de qualité. Dans les prochains mois, Africapostnews proposera à ses lecteurs une application mobile qui améliorera l’expérience utilisateur et facilitera l’accès à l’information.

LML: Vous êtes présents sur la plupart des réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Soundcloud, Instagram… Quel est à ce jour l’article qui a généré le plus de trafic ?

 J.N. : Deux articles ont généré le plus gros trafic enregistré par le site depuis sa création. L’un faisait le portrait de neuf députés français d’origine africaine récemment élus (NDLR : aux Législatives de juin 2017 en France), l’autre relayait les déboires d’une opposante rwandaise.

 LML:Quel regard portez-vous sur l’environnement médiatique en Afrique et quels conseils donneriez-vous à de jeunes entrepreneurs/ innovateurs dans les médias ?

J.N.: La couverture de l’actualité africaine a connu un énorme progrès. Cependant, le continent reste encore assez mal couvert et l’accès à l’information est difficile. C’est là notre défi : rendre l’actualité africaine, relayée par des Africains accessibles à tous.

Pour ceux désireux de se lancer dans une telle aventure, je leur dirai de persévérer et de chercher à transmettre des informations toujours crédibles et vérifiées. C’est un enjeu clé pour le continent africain que de posséder et d’avoir des informations justes.

 

Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.