Acheter des abonnés sur les plateformes numériques: fausse bonne idée?

Parmi les indicateurs de performance d’un contenu ou d’une plateforme les plus scrutés sur Internet, arrivent en bonne position le nombre de “j’aime” et de fans. Il arrive donc que des démarcheurs proposent aux acteurs du web et des réseaux sociaux de faire grossir artificiellement ces chiffres pour un meilleur positionnement. A première vue alléchante, cette méthode compte un certain nombre d’inconvénients. Il convient donc de bien réfléchir avant de l’adopter.

Tout d’abord, le principe

Contre une somme d’argent dont l’importance dépend des opérateurs, vous verrez apparaître du jour au lendemain des dizaines, voire des centaines de milliers de “J’aime” sous l’un de vos contenus, ou alors vous noterez une croissance rapide du nombre d’abonnés sur votre site web ou sur vos réseaux sociaux. Ces entreprises se servent de centaines d’ordinateurs et de téléphones portables, tous connectés à des comptes différents, qui génèrent des clics de manière automatisée.

Les risques encourus avec l’achat des J’aime et des fans

  • La faiblesse des taux d’engagement

Le taux d’engagement est le rapport entre le nombre de personnes ayant vu votre contenu et le nombre d’interactions généré (J’aime, partages, clics…). Par extrapolation, l’engagement peut être mis en perspective avec votre nombre d’abonnés. Il est donc assez anormal par exemple d’avoir des centaines de milliers d’abonnés à votre plateforme et de ne recueillir qu’une petite centaine, voire qu’une dizaine d’engagements sur vos publications. Ce qu’il faut savoir que les comptes derrière ces J’aime et ces abonnements sont vides et n’interagissent pas.

  • Les faibles taux de conversion

Il faut ici se poser la question de savoir s’il est utile de compter des abonnés par milliers qui ne voient pas vos publications et qui ne cliqueront pas pour lire vos articles ou acheter vos produits.

  • Un risque en cas de fermetures de comptes

Un temps ignoré par les plateformes sociales, le phénomène d’achat des J’aime et des abonnés est à présent combattue par ces mêmes plateformes, qui effectuent avec une régularité plus ou moins importante des nettoyages. Ils ciblent principalement les comptes inactifs, sans contenus ou ayant un comportement suspect. Quand ces nettoyages surviennent, le risque est de perdre tous les abonnements achetés, les comptes les ayant générés n’existant plus. Votre réputation en prendrait un sacré coup !

  • Un manque de visibilité sur votre activité réelle

Lorsque vos comptes sociaux ne comptent que de vrais fans, vous pouvez étudier très précisément l’impact de chacune de vos interventions grâce aux outils dédiés. Cela vous permet d’affiner votre stratégie marketing en comparant ce qui marche et ce qui ne marche pas, et en en tirant des conclusions constructives. Si vous avez truqué vos comptes, vous n’avez plus aucune visibilité sur vos actions. Sans informations réelles et fiables, vous n’avez aucun moyen de travailler votre stratégie marketing.

 

Au vu de ces inconvénients (dont la liste n’est pas exhaustive), il est de bon ton de mettre tous les paramètres dans la balance avant de vous lancer dans l’achat des j’aime ou des fans. Ou pas.

Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.